Comment mesurer la viscosité d’un fluide ?

Viscosimètres de laboratoires et viscosimètres de process

Les viscosimètres de laboratoires :

Au laboratoire, une panoplie d’appareils de mesure, du plus simple au plus sophistiqué, permet de mesurer la viscosité dynamique ou la viscosité cinématique, voire le comportement rhéologique des fluides. Néanmoins, les mesures au laboratoire ne permettent pas d’assurer un contrôle optimal d’un processus industriel en raison du prélèvement de l’échantillon, de son acheminement au laboratoire et du temps de mesure proprement dit.

Les viscosimètres de process :

MIVI Sofraser viscosimètre de process in-line, on-line

Viscosimètre de process, in line, on line

Les viscosimètres dits « de process » sont des instruments de mesure directement installés dans les procédés industriels. On les retrouve dans la littérature technique sous les noms de viscosimètres en ligne, « viscosimètres inline » ou « in-line » lorsqu’ils sont installés directement sur la canalisation principale ; et sous les noms de « viscosimètres online » ou « on-line » lorsqu’ils sont installés sur une dérivation ou by-pass.

Les viscosimètres de process doivent répondre à des contraintes bien spécifiques :

  • pouvoir être installés directement sur les canalisations, cuves, tank ou réacteurs
  • être résistants aux conditions du procédé et à l’environnement industriel (température, pression, corrosion, encrassement, pluie, humidité, salinité, …)
  • être conformes aux règlementations en vigueur (équipements fonctionnant en zones explosibles, équipements fonctionnant sous pression, …)
  • fonctionner automatiquement
  • fournir une mesure instantanément et en continu
  • nécessiter le minimum de maintenance
  • être répétables